Mise en avant

Visite à Lannion d’Élisabeth Moreno, Ministre chargée de l’Égalité entre les femmes et les hommes, de la Diversité et de l’Égalité des chances

Vendredi 16 avril à Lannion, j’ai eu le plaisir d’accueillir Élisabeth Moreno, Ministre chargée de l’Égalité entre les femmes et les hommes, de la Diversité et de l’Égalité des chances, qui a répondu à mon invitation. Nous nous sommes rendus à deux endroits porteurs de projets en faveur de l’égalité.

Partenariat En Route vers l’Emploi

L’accueil républicain a eu lieu au garage Beyou Volkswagen à Lannion, où nous avons parlé du partenariat avec la Mission locale « En Route vers l’Emploi ». Initié à Guingamp, ce projet a été développé à Lannion récemment. La concession met à disposition de la Mission locale un véhicule destiné aux jeunes qu’elle accompagne, pour favoriser leur mobilité vers l’emploi. En contrepartie, la mission locale met à disposition de Volkswagen des intérimaires plusieurs fois par an lors des temps forts. Ainsi, pour 2€ par jour, les jeunes sont mobiles et peuvent se rendre sur leur nouveau lieu de travail, le déplacement n’est plus un frein.

Le Bon Cap

Nous avons poursuivi le déplacement au GEM Le Bon Cap. Ce Groupe d’Entraide Mutuel créé du lien social en venant en aide aux personnes en difficulté. Il met en place des ateliers ainsi que des activités diverses et propose des aides personnalisées pour les personnes en détresse psychologique. Ce temps d’échange a été l’occasion d’évoquer les difficultés grandissantes depuis un an qui touchent tous les publics, et depuis la crise sanitaire, les étudiants. Une de leur dernière initiative est la mise en place du Plan B. Il s’agit d’un lieu éphémère et solidaire à destination des personnes fragilisées psychologiquement. Ainsi, le but est de recréer du lien social, fragilisé par la pandémie. Il dispose aussi de deux magasins, disponibles via une adhésion d’1 euro. Le Bon Cap compte poursuivre dans cette voie solidaire par la création d’un conseil local de la santé mentale, mais aussi par la dispense de formations de premiers secours en santé mentale afin que les personnes puissent identifier les premiers signes d’une dépression.

Comme l’a dit la ministre Élisabeth Moreno :  » L’égalité des chances, c’est offrir les mêmes opportunités à tous, partout sur le territoire. « 

Plus d’informations sur Le Plan B, Le Bon Cap, et le partenariat En Route vers l’Emploi

Mes actions de la première quinzaine de juin

Je me suis déplacé à Brest afin d’évoquer le Service public de la donnée. Très belle séquence de travail cet après-midi à Brest sur le Service public de la donnée. Nous avons eu des débats denses avec Axelle Lemaire JF Marchandise Crédit Mutuel Arkea et Ifremer. Merci aux équipes de Brest Métropole de nous avoir impliqués avec civitéo et Jacques Priol. des échanges constructifs et dynamiques.

Je me suis rendu à la Cité des Télécoms de Pleumeur-Bodou ainsi qu’à la Fondation Orange afin d’assister à leurs travaux et d’échanger sur l’avenir du numérique et des Télécoms. Ce fut l’occasion d’évoquer l’arrivée de la 5G dans les Côtes-d’Armor, les nouvelles technologies, les problématiques environnementales liées aux nouvelles installations, et nous avons achevé ça par une agréable visite du Musée des Télécoms où j’ai pu découvrir les nouvelles activités proposées. Je leur souhaite une excellente réouverture.

L’AFPA de Langueux m’a accueilli fin que je puisse rencontrer les personnes impliquées dans le programme 1jeune 1solution. Merci à l’AFPA et toutes celles et ceux qui les accompagnent, les remobilisent. Quand les jeunes parlent d’avenir en retrouvant le sourire, c’est l’espoir qui renait.

J’ai rencontré les organisations syndicales de Nokia. Nous prenons acte de l’exécution du plan social, et j’exprime ma vive préoccupation sur la faiblesse des recrutements à date, constitutifs du projet de pôle cyber annoncé fin 2020. Je demanderai à rencontrer la direction. Je maintiens mes engagements.

Plan de relance : les appels à projets concernant les secteurs industriels prolongés jusqu’au 7 septembre 2021

Avec France Relance, le Gouvernement s’engage pour l’industrie. Le plan de relance mobilise au total près de 35 milliards d’euros en faveur de l’industrie, sur la période 2020-2022 autour de 4 axes : décarboner, (re)localiser, moderniser et innover. Dans ce cadre, des dispositifs de soutien ont été lancés dès l’été 2020, notamment des appels à projets visant à soutenir les investissements stratégiques de secteurs clés :

– Les fonds de soutien aux investissements et d’accompagnement visant à accélérer la diversification, la modernisation et la transformation écologique des filières aéronautique et automobile. A l’heure actuellement, 588 projets lauréats ont déjà été soutenus. Ils représentent un investissement productif de près de 1 300 millions d’euros à l’échelle nationale et bénéficieront d’un soutien de l’Etat de près de 510 millions d’euros.

– Le fonds de soutien aux investissements du secteur nucléaire. Il comprend notamment l’appel à projets de soutien à la modernisation industrielle des entreprises de la filière et à l’innovation visant à développer les solutions d’« Usines du futur » ainsi que l’appel à projets de renforcement des compétences de la filière nucléaire. A l’heure actuelle, 20 projets lauréats ont été annoncés,représentant près de 114 millions d’euros d’investissements industriels, soutenus pour près de 32 millions d’euros par l’Etat.

L’appel à projet (Re)localisation, visant à soutenir l’investissement dans cinq secteurs critiques : Santé, Agroalimentaire, Électronique, Intrants essentiels de l’industrie (chimie, matériaux, matières premières, etc.) et applications industrielles de la 5G. A l’heure actuelle, 309 lauréats ont déjà été retenus représentant plus de 2,1 milliards d’euros d’investissements industriels, soutenus pour près de 538 millions d’euros par l’Etat.

L’ouverture de ces 4 dispositifs était prévue jusqu’au 1er juin 2021. Face au succès qu’ils ont rencontré, (plus de 600 projets ont été encore déposés entre le 1er mai et le 1er juin 2021), ces quatre dispositifs sont prolongés jusqu’au 7 septembre (à l’exception des seuls projets d’innovation visant à développer les solutions d’« Usine du futur » du secteur nucléaire).

Les entreprises peuvent d’ores et déjà soumettre leur candidature pour cette dernière relève de ces appels à projets. Les projets peuvent être déposés sur la plateforme dédiée de Bpifrance, jusqu’au 7 septembre 2021 à midi. Les modalités de candidature et le cahier des charges sont disponibles à l’adresse suivante :

https://www.bpifrance.fr/A-la-une/Actualites/Plan-de-relance-pour-l-industrie-50441

Plus de 50% de vaccination dans les Côtes-d’Armor

C’est fait. Les Côtes-d’Armor ont dépassé le stade des 50% de vaccinés. Un cap a été franchi dans la lutte contre la Covid-19. Progressivement, nous retrouvons nos libertés. La fin du port du masque en extérieur ainsi que la fin du couvre-feu nous le montre. Continuons de respecter les gestes barrières et autres mesures sanitaires, restons prudent. Beaucoup de créneaux de vaccination sont disponibles, j’appelle toutes les personnes non-vaccinées à s’inscrire sur une des disponibilités. Je remercie évidemment tous les acteurs du milieu médico-social, ainsi que les élus locaux. Ensemble, nous y arrivons.

Plan de relance : annonce des lauréats de l’appel à projet du volet « Continuité pédagogique » : 27 écoles concernées dans les Côtes-d’Armor

Le Gouvernement mobilise 105 millions d’€ du Plan de relance pour soutenir les projets d’équipement numérique des écoles, visant à réduire les inégalités scolaires et à lutter contre la fracture numérique. Ce sont 27 écoles de la circonscription – dont Paimpol, Perros-Guirec ou encore Saint-Quay-Portrieux – lauréates de l’appel à projets « Pour un socle numérique dans les écoles élémentaires – Continuité pédagogique » qui vont en bénéficier, a annoncé le ministère de l’Éducation nationale en début de semaine.

Le 2 juin 2021, Daniel Labaronne, Vice-président de la commission des Finances, a annoncé les lauréats de l’appel à projets du volet « Continuité pédagogique » du Plan de Relance. Présenté par le Gouvernement, cet appel à projets vise à faire face aux défis économiques et sociaux causés par l’épidémie de la Covid-19, il comporte un important volet dédié à la transformation numérique de l’enseignement, notamment pour contribuer à porter la généralisation du numérique éducatif et ainsi assurer la continuité pédagogique et administrative.

Son ambition est d’appuyer la transformation numérique des écoles en favorisant la constitution de projets fondés sur trois thèmes essentiels : l’équipement des écoles d’un socle numérique de base en termes de matériels et de réseaux informatiques, les services et ressources numériques, l’accompagnement à la prise en main des matériels, des services et des ressources numériques.  

Pour Éric Bothorel, député des Côtes-d’Armor : « La crise sanitaire de la Covid-19 a fait prendre conscience de l’importance de la modernisation et de la numérisation des écoles afin d’assurer en permanence un enseignement de qualité. L’éducation des jeunes générations est une priorité pour le gouvernement. Le Plan de relance propose ainsi des actions concrètes, et je me réjouis que plusieurs établissements de ma circonscription en bénéficient, affirmant l’attractivité, la qualité et l’égalité de l’enseignement au sein de nos territoires. »

Adoption de la proposition de loi sur les sapeurs-pompiers

L’Assemblée nationale vient d’adopter à l’unanimité la proposition de loi sur les sapeurs pompiers. Un texte pour renforcer notre sécurité civile, coordonner les acteurs du secours d’urgence et reconnaître leur sacrifice avec la création des pupilles de la République.

Mieux protéger ceux qui nous sauvent au quotidien. C’est tout l’objectif de la proposition de loi portée par Fabien Matras, qui vise à mieux coordonner l’action des forces de sécurité civile, mais aussi à mieux accompagner le volontariat.